THE SOUNDS À LA MAROQUINERIE

Le 7 février dernier, les fans du groupe de rock The Sounds avaient bravé le froid et s’étaient donnés rendez-vous à la Maroquinerie à l’occasion d’un unique concert parisien. Les Suédois ont pu interpréter les chansons de leurs différents albums Living in America (2002), Dying to Say This to You (2006), Crossing the Rubicon (2009), Something to Die For (2011) et donc retracer 10 ans de carrière. La part belle a été donné au deuxième et au quatrième album et les tubes incontournables tels que Tony The Beat, Painted By Numbers, Living In America ou Song With A Mission n’ont pas été oublié. Petit regret personnel : le titre The Best Of Me, coup de cœur du dernier album et qui aurait été parfait pour clôturer le spectacle, n’aura pas été interprété. Une prestation essentiellement marquée par l’énergie communicative de la chanteuse Maja Ivarsson qui n’a cessé de faire des acrobaties délirantes, clope au bec, bière à la main. Maja, hybride troublant entre Andrej Pejic et Farah Fawcett a embrasé et embrassé le public au sens propre et au sens figuré pendant près de deux heures. Le groupe n’a pas dissimulé le plaisir qu’il prenait à défendre leurs morceaux. La Maroquinerie, propice à créer des ambiances survoltées, la générosité, l’enthousiasme et la joie affichée du groupe ont eu raison du public qui est reparti conquis.


Texte : Fox
Photos et vidéo : Bioxid

Par Bioxid - Il y a tout juste une semaine, Owlle foulait les planches de la scène du Point Éphémère. Retour sur ce show ensorcelant...

Par Monsieur Tambour - Quelques jours (de repos) après le week-end du festival Pitchfork, nous vous racontons l’ambiance de cette énorme fête indé.

Par Fox - Les bonnes raisons de se pencher sur le DVD de la tournée la plus lucrative de 2012, le "MDNA Tour" de Madonna.