YAN WAGNER - FORTY EIGHT HOURS

On l’avait remarqué en première partie d’artistes de renom (Goldfrapp, Midnight Juggernauts,...) qui avaient craqué pour son electropop racée et entrainante : Yan Wagner, self-taugh artiste franco-américain s’est illustré en réalisant des remixs ingénieux (Daho, Blackstrobe, Thieves Like Us,...) et en sortant quelques singles jubilatoires (Recession Song, Changed) qui posent les jalons de sa griffe musicale. En février, il sortait Turmoil sur le label Uno, obscure pépite electro glaciale qui avait fait frisonner mes oreilles. Aujourd’hui sort dans les bacs sont EP Forty Eight Hours, hymne synthpop à la croisée de New Order et de la scène française de pop synthétique des eighties. C’est en octobre que sortira son premier album studio produit par Arnaud Rebotini. 2012, c’est donc SON année et la meilleur façon d’appréhender sa musique est d’aller le voir en live où il confie vouloir voir les gens s’embrasser pendant qu’il joue "on stage". Découvrez son clip ici !

Yan Wagner, EP Forty Eight Hours (2012), Pschent - Bioxid