Son du jour

Blood Orange - Sandra’s Smile

Ce weekend, Devonté Hynes a annoncé sur la page de son alter ego musical Blood Orange la sortie d’un nouveau morceau, le premier depuis la sortie en 2013 de son album Cupid Deluxe. L’annonce a été faite à travers les paroles, une référence sans ambigüité possible à Sandra Bland, jeune activiste Afro-Américaine retrouvée pendue dans une cellule de prison texane en juillet dernier, et dont les circonstances de l’arrestation puis de la mort, pour le moins obscures, ont alimenté le débat national sur la brutalité policière et les tensions raciales aux Etats Unis.

Devonté Hynes a toujours été très vocal sur le sujet, notamment dans un long post sur Tumblr dans lequel il décrivait sa peur en tant qu’homme noir vivant aux Etats Unis (il est Brittanique) de marcher dans la rue. Depuis, il avait même été violemment agressé par des agents de sécurité du festival californien de Lolapalooza où il se produisait.

Sandra’s Smile est sortie aujourd’hui accompagnée d’un clip réalisé par Dev lui même dans lequel il déambule dans a rue, fait du vélo et danse, se réappropriant un espace qui lui est confisqué (accompagné de JunglePussy, Ian Isaiah et certains membres du Waffle Crew). Le tout sur une mélodie d’une simplicité qui fait écho à celle des paroles dans lesquelles on peut même entendre une référence à Syriana, la mère de Travyon Martin.

Une chanson douce qui contraste avec la brutalité de la situation. Devonté l’homme monopolise Blood Orange le musicien pour dire en musique et sans bruit que lui et des milliers d’autres sont là, sont éveillés et n’oublient rien. Un devoir de mémoire réussi.