Son du jour

Blur-MagicWhip

Blur - Go Out

Pourquoi devons-nous célébrer le retour de Blur ? Parce qu’ils nous ramènent à cette bonne vieille nostalgie de notre jeunesse et son insouciance ? Parce qu’il sont devenus une figure emblématique du rock britannique en 25 ans de carrière ? Parce qu’ils représentent la victoire de la musique indie sur le mainstream ? Oui. Blur, c’est tout cela et nous devons accueillir ce retour les bras grands ouverts !

12 ans après le dernier album Think Tank et 16 ans après le départ du taciturne mais brillant guitariste Graham Coxon, le groupe est de nouveau un quartet. Bon sang ! Que le temps passe vite… pour autant, à l’écoute de ce premier extrait Go Out, l’alchimie de Blur est toujours là ! Ces quatre potes réunis ont décidément leur propre identité sonore, la guitare de Coxon est ici omniprésente, triturée à outrance, distordue, l’espace de 4:40, on revisite le bon vieux temps et ça fait du bien ! Aucune volonté de faire un hit ici mais plutôt un clin d’œil d’Albarn à leurs fans : « Vous entendez ? Graham a retrouvé mon numéro. »

Rescapé de l’ère Britpop entre 91 et 97, Blur a survécu en sachant mettre un peu plus d’Art dans sa vie, n’en déplaise à ses détracteurs. En bon stakhanoviste musical, le leader Damon Albarn multiplie les projets, capable de relancer Gorillaz mais également Blur dans la foulée, le mec a cessé de dormir.

Le nouvel album a été enregistré à Hong Kong. Il s’intitule The Magic Whip et sera dans les bacs le 27 avril prochain. Moi, pauvre  adulescent, j’y serai ; et vous ?

Blur, Go Out (disponible) – The Magic Whip (27/04/2015), Parlophone/WEA.