Son du jour

laurie anderson - mister heartbreak

Laurie Anderson - Sharkey’s Day

C’est mon morceau préféré de Laurie Anderson, mais c’est aussi l’occasion de mettre en avant cette artiste qui est pour moi un exemple de très grande liberté, de très grande audace, mais qui a pu malgré tout faire des morceaux très pop, comme O Superman qui était numéro 1 en Angleterre. Pour moi, c’est vraiment la figure de l’artiste qui arrive à travailler la pop de l’intérieur pour en étendre les frontières. Ce que j’aime aussi chez elle c’est qu’à travers ce fil rouge qu’est la musique, elle a exploré beaucoup de canaux de diffusion. Elle a fait aussi pas mal d’installations sonores… C’est une chose dans laquelle je me retrouve beaucoup, même si bien sûr je ne me comparerais pas à Laurie Anderson.

Ça m’intéresse de sortir à la fois des disques pop dans des circuits traditionnels, de jouer le jeu du format pop, d’écrire des refrains et d’aborder des sujets qui sont des références culturelles largement partagées, et en même temps d’essayer d’avoir une production hors des sentiers battus, dans le champs de l’art contemporain notamment. J’aimerais que les gens qui apprécient mon travail voient comment ces deux aspects dialoguent et s’éclairent. Laurie Anderson, pour moi, c’est une sorte de phare dans la nuit.

Laurie Anderson, Mister Heartbreak (1984), Warner
Retour au dossier Perez Rédac Chef