L’humoriste réapparaît, dans une interview à Télérama, en donnant son avis par rapport aux annonces faites par le président de la République. La sortie du film Effacer l’historique, mercredi prochain, a offert une opportunité à la comédienne Blanche Gardin de faire une interview au magazine Télérama. Durant cette interview, elle mentionne sa façon de voir l’image du courant féministe actuel. Elle sous-entend qu’il n’y a pas de loyauté dans certains discours féministes.

Elle ne veut pas être honorée par le Gouvernement actuel

La comédienne s’était fait remarquer grâce à son hilarant discours au Molière en 2018. Suite à cela, ’l’année dernière, le Ministère de la Culture lui avait demandé si elle était susceptible d’accepter d’être honorer en lui offrant l’Ordre des Arts et des Lettres. La comédienne a refusé cette distinction à l’Ordre des arts et des lettres, en détaillant publiquement la raison de son refus sur son compte facebook.

Elle s’appuie sur le fait que le gouvernement actuel n’a tenu point sa parole envers les sans-abris. Blanche Gardin rappelle qu’Emmanuel Macron avait annoncé en Juillet 2017 qu’il ne veut plus avoir des hommes et des femmes dans les rues, dans les bois ou perdus jusqu’à la fin de l’année. Alors que, le président n’a pas mis en œuvre suite à cela une politique sociale du logement, et rien a changé, on voit toujours des hommes et des femmes voir même des mineurs dormir par terre.

Le cas des sans-abris tient à cœur Blanche Gardin

L’humoriste estime que le fait de proposer de logement doit être primordial pour pouvoir mettre en place la réinsertion sociale. Puisqu’ il est difficile pour un homme qui dort dans les bois et par terre de se présenter à un entretien ou à un boulot.