Comment le couple présidentiel, Brigitte et Emmanuel Macron, occupe leur temps durant les vacances estivales ? D’après Paris Match, le président jongle entre boulots et activités sportives, la Première dame, de son côté, s’adonne, à cœur joie, à ses hobbies.

Cette semaine, Brigitte et Emmanuel Macron partageaient la couverture du Paris Match à l’issue d’une longue entrevue qu’ils ont donnés à la rédaction du magazine. Bien protégé par les quatre murs du Fort de Brégançon, c’était l’occasion pour Les Macron de dévoiler les coulisses de leurs vacances.

Pour eux, l’été, mis à part l’anniversaire de Brigitte Macron qui a fêté ses 67 ans à la Lanterne mi-mai, un mois après la date officielle, est avant tout une occasion de retrouver leurs petits-enfants qu’ils n’avaient pas revus depuis la déclaration du confinement général.

Pour cette année, le couple a déjà effectué tous les préparatifs nécessaires pour bien les accueillir comme il se doit à Bormes-les-Mimosas. « Leur présence nous a fait un bien fou à tous les deux », confessait Brigitte Macron alias « Mamibibi », c’est le surnom que leurs petit-enfants lui donnent. Pour Emmanuel Macron, c’est « Daddi ».

Mais c’est plutôt Mamibibi qui est plus disponible pour eux comparé à Daddi. Ce dernier, son agenda en tant que président soigneusement mesuré à un millimètre près.

Le passe-temps favori d’Emmanuel Macron.


En effet, selon les révélations faites par le même magazine, Emmanuel Macron, en plein été apparaît comme une personne en télétravail.

Leur chambre et son bureau ne sont séparés que par un escalier. Toute la matinée, il passe son temps à travailler. Il ne s’accorde une pause que vers midi, le temps de déjeuner combiné à « une heure d’exercice ». Il jongle entre boxe et jogging.

Puis, il retourne à ses occupations jusqu’à 17 heures, avant de s’offrir une petite balade au bord de la mer en compagnie, dans la plupart des cas, par Nemo, son chien ou une escapade à bord de son jet-ski.

Brigitte Macron s’offre un moment d’évasion.


De son côté, Brigitte Macron, en dehors de ses nombreuses sorties aux côtés de ses petits-enfants ou parfois à deux accompagné d’Aurèle, le fils de Tiphaine Auzière âgé de 5 ans, avait ajouté un autre parcours un peu plus loin pour cette fois-ci.

La Première dame, indique Paris Match, avait vécu une nouvelle expérience liée à sa folle passion pour la faune sous-marine. Armée d’un masque et un tuba, elle avait passé au peigne fin les eaux qui entourent le Fort de Brégançon.