Choc, Grosse frayeur dans le Fort Boyard : Pierre-Jean Chalençon s’est arrêté de respirer !

Choc, Grosse frayeur dans le Fort Boyard : Pierre-Jean Chalençon s’est arrêté de respirer !

Pierre-Jean Chalençon, le célèbre acheteur d’Affaire conclue, l’émission d’enchères diffusée sur France 2 et animée par Sophie Davant, participait dans le jeu de survie Fort Boyard ce samedi 13 juillet 2020. Et l’on a pu voir le passionné de l’ère napoléonienne poussé vers ses derniers retranchements…

Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ? Dans l’épisode de Fort Boyard diffusé ce samedi 13 juillet, Vaimalama Chaves, Sylvie Tellier, Nicole Ferroni, Lenni-Kim, Francis Lalanne mais aussi le chroniqueur d’Affaire conclue, Pierre-Jean Chalençon sont les candidats qui s’essaieront aux épreuves du Père Fouras pour récolter le plus de Boyards. A titre d’informations, ce programme phare de France 2 célèbre effectivement son 30ème année.

Les aventuriers de cette équipe ont été poussés au-delà de leurs limites et l’on peut dire que certains ont connu des grandes difficultés à l’instar de Vaimalama Chaves (Miss France 2019, NDLR) très angoissée à la brusque apparition d’un serpent pendant son épreuve. Mais attendez ! Elle n’a pas été la seule ! L’acolyte de Sophie Davant s’est ,lui aussi, retrouvé dans un état de panique intense. A mille lieux de l’image que l’on connaît de Pierre-Jean Chalençon dans l’émission d’enchères !

Je ne peux pas, je ne respire pas !”.


Après s’être carrément propulsé en l’air pendant l’épreuve de “la cabine éjectable“, Pierre-Jean Chalençon a fini, ultérieurement, sous l’eau, dans “la cage immergée“. Et le propriétaire du Palais Vivienne, qui fera partie de l’équipe de TPMP à la rentrée prochaine, a été très vite pris de peur puisqu’il ne pouvait plus respirer, il lui manquait d’espace ! Et il essayait tant bien que mal de prévenir ses camarades qu’il n’en pouvait plus. “Je ne peux pas, je ne respire pas !”.

Le compagnon de Dragan avait eu tellement peur qu’il a préféré rebrousser chemin et arrêter l’épreuve. “Cet exercice d’apnée est trop compliqué pour lui” affirmait par la suite Olivier Minne. Mais “l’Empereur” s’est vite ressaisi après les encouragements de son équipe.