Depuis le début de la crise sanitaire, la reine Elisabeth II, actuellement à son 94ème printemps, a passé la période de confinement au château de Windsor aux côtés de son époux, le prince Philip. Et jusqu’à aujourd’hui, elle se retrouve toujours bloquer à des kilomètres de Londres. S’il advienne que la pandémie à coronavirus reste immaîtrisable, la souveraine risquerait de ne plus avoir l’occasion de revenir au palais de Buckingham pour un bon bout de temps.

68 années déjà qu’elle porte la Couronne mais la reine Elisabeth II n’a jamais été aussi longtemps éloignée de Buckingham qu’aujourd’hui ! Séjournant au château de Balmoral en Écosse, sa résidence d’été, depuis le début du mois d’août dernier, elle ne retournera pas de sitôt à Buckingham selon une source indiquée par le journal hebdomadaire du Royaume–Uni, Sunday Times.

En effet, avec la résurgence de la maladie à coronavirus, certains observateurs avancent que leur retour ne serait possible que vers l’année prochaine.

Pour cette année cependant, ils feront, fort probablement exception à cause de la situation sanitaire. Vue leur âge très avancé, la prudence reste de mise. Dans le cas où ils parviendront à quitter leur résidence écossaise de Balmoral la fin de cet été, ils poseront, une nouvelle fois, leurs valises au château de Windsor.

« Sa Majesté devrait garder cela comme base dans un avenir prévisible et se rendre à Londres pour effectuer des engagements royaux à l’avenir quand il sera plus sûr », rapportait Hello.

En outre, pour éviter tout risque de contracter le virus, la reine Elisabeth II et le prince Philip, devraient être accompagnés d’un petit nombre d’employés de maison, chargés de les aider journellement comme lors du confinement général.

La question se pose si elle assistera, comme il est de coutume, à la fête de Noël célébrée à Sandringham par la grande famille royale.

Retour de la famille royale au bercail !


Pour ce qui est du prince Charles et de sa femme Camilla Parker Bowles, ils devraient regagner Londres d’ici la rentrée depuis leur résidence de Birkhall en Ecosse.

Sans compter les Cambridge qui ont passé le confinement dans leur manoir d’Anmer Hall, dans le Norfolk, avec George, Charlotte et Louis.