Incriminé pour favoritisme à l’endroit de Philippe de Villiers depuis la dérogation d’ouverture du « Puy du Fou, un parc de loisirs qui appartient à la famille de Villiers, les adversaires politiques d’Emmanuel Macron, montent au créneau pour dénoncer le fait que bon nombre d’entre-eux le comparent, selon le Figaro, à « un grand bras d’honneur ».

La controverse a continué de nourrir les actualités politiques depuis le samedi 15 août dernier lorsque le Puy du Fou avait rassemblé 9 000 personnes lors de l’un de ses spectacles populaires alors même que la limite autorisée par le gouvernement et ce jusqu’à nouvel ordre est de 5 000 personnes à cause de la persistance de l’épidémie de  Covid-19 sur le sol français. Une situation qui a provoqué les courroux de l’opposition.

En effet, le front de gauche qualifie le fait comme « une grande confusion » et la décision d’Emmanuel Macron comme le « fait du prince », voire même « un grand bras d’honneur fait au monde de la culture ». Des attaques contredites par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot en chair et en os. Comme à son habitude, la réponse de la femme politique était très claire.

La réponse cash de Roselyne Bachelot.


Dans les colonnes du Parisien, celle que bon nombre d’observateurs de la vie publique considèrent comme « l’atout charme » d’Emmanuel Macron avait donc déclaré le jour même du spectacle que l’amitié qui lie le président et l’ancien ministre n’avait, en aucune manière, influencé cette dérogation qui est d’ailleurs du ressort de la préfecture.

« Il n’y a aucun fait du prince », débutait-elle pour défendre son patron, avant de poursuivre : « le préfet de la Vendée a examiné les dispositions du protocole sanitaire présenté par les organisateurs et fait en lien avec l’agence régionale de santé ».

Vers la fin, pour étayer ses propos, Roselyne Bachelot ironisait : « Imagine-t-on que je tricote en me moquant du monde artistique ? Je n’ai pas de goût pour le tricot ». Reste à savoir donc si celle qui venait tout juste de faire son apparition sur le plateau des Reines du Shopping de Cristina Cordula a convaincu ses adversaires…