Lors d’une entrevue donnée à Gala, publiée par le magazine le jeudi 20 août dernier, Francis Lalanne avait confié un grand secret au sujet de son amour avec Alice, une jeune femme de 24 ans. L’occasion surtout pour l’ancien personnage de Fort Boyard de revenir, avec plus de détails, sur les circonstances de leur rencontre, qui, à en croire ses propres propos, pourraient se relever de l’ordre du supranormal.

« L’amour sans frontière » ; « l’amour sans limites » ; « l’amour sans âge » ; bref, il n’y a pas d’âge pour tomber amoureux…Tous ces concepts, Francis Lalanne peut les prouver, non pas de façon fictive, mais réelle, car l’homme, âgé actuellement de 62 ans est entrain de les vivre avec cette jeune femme de 38 ans sa cadette prénommée Alice.

Cette rencontre « magique ».

En effet, celui qui joue le personnage de Narcisse le troubadour file le parfait amour avec Alice. Depuis leur rencontre en Normandie, ils vivent une belle histoire d’amour qui a déjà vu la naissance d’un premier enfant, une charmante petite fille appelée Léïah Saïde Louise. Cette dernière est née en novembre 2019 et témoigne, jour après jour, l’amour que les deux tourtereaux se portent.

« Je rentrais chez moi et elle, chez elle, son violoncelle sur le dos. En la croisant, j’ai fait ce que je n’ai jamais fait de ma vie, je l’ai interpellée » confiait en prélude Francis Lalanne. Lors de cette rencontre, il s’étonnera toujours de cet étonnant exploit où il avait réussi à deviner le prénom de cette belle et charmante inconnue étant donné que c’est la toute première fois qu’il la voyait.

Plus étonnant encore, selon toujours ses confidences, au bout de cette incroyable devinette, les deux futurs amoureux sont partis, chacun de leur côté. Mais quelques jours après, ils tombent nez-à-nez et ce, pour le plus grand des hasards, appelé sous certaines cultures : le destin. Et c’était, avouait-il, « magique« . Jusqu’à présent, cela a déjà duré plus de trois ans.

Bref, quant aux rumeurs qui tendent à remettre en question leur amour, l’ex-personnage de Fort Boyard reste stoïque et répond : « Alice et moi, nous avons explosé tous les compteurs. Notre amour peut être vécu comme un défi à la bien-pensante, mais à l’heure où nous le vivons, il suffit à notre bonheur « .