Ambre Bartok, dans son livre intitulé Les Goldman, dans l’intimité des frères Goldman revient sur l’affaire qui a marqué Jean-Jacques Goldman, le chanteur le plus adulé des Français.

Une blessure vive qui ne s’est jamais refermée

Malgré son talent et ses tubes à succès, Jean-Jacques Goldman couve une blessure dont les cicatrices n’ont pas été guéries après la perte de son frère, Pierre Goldman. En effet, son frère avait été assassiné à la fin des années 70, et l’affaire n’a jamais été élucidée. Cette épreuve, le chanteur a voulu la garder pour lui, tout en évitant d’aborder le sujet même avec ses amis les plus intimes. La journaliste Magali Serre l’avait affirmé sur France 2 en 2017 dans un documentaire portant sur le chanteur. La mort de son frère l’avait beaucoup affecté surtout que les meurtriers n’ont pas été arrêtés.

Mais qui a tué le frère de Jean-Jacques Goldman ?

Très discret sur sa vie personnelle, Jean-Jacques Goldman s’est toujours éloigné des lumières des projecteurs. Mais dans son livre, Ambre Bartok nous dévoile qui est réellement le frère du chanteur. Dans certains passages, l’écrivaine le définisse comme étant un «insurgé génial », un « génie littéraire » et un « activiste de gauche ». A cause de sa prise de position, il a dû certainement faire de nombreux ennemis. Si le crime avait été revendiqué par un groupe d’extrême droite, certains pensent que c’est un acte perpétré par l’ETA. Après plusieurs années, l’enquête a été classée sans suite et le meurtre n’a jamais été résolu. Quoi qu’il en soit, pour Jean-Jacques Goldman les blessures restent vivaces et il doit vivre avec ce poids au quotidien !