Pour amener ses abonnés à prendre conscience de la gravité de la maladie à coronavirus (covid-19), Sharon Stone avait posté une vidéo qui a suscité une vive et douloureuse émotion sur le web. Touchée comme bon nombre des internautes, Laeticia Hallyday avait réagit en postant un message que l’actrice ne risquerait pas d’oublier pendant un long moment.

Jusqu’à ce jour, le covid-19 continue à ravager bon nombre de pays dans les quatre coins de la planète et la menace d’une seconde vague continue toujours de planer. Si certains dirigeants s’en préoccupent, d’autres l’ont depuis longtemps négligé comme particulièrement le cas de du président américain Donald Trump.

Chez les citoyens, les mêmes règles s’appliquent : certains continuent à observer à la lettre tous les gestes barrières à l’instar du port de masque ; d’autres se relâchent totalement.

Parallèlement, le nombre des nouveaux cas positifs et des morts ne cessent de grimper. Ce qui n’a pas laissé de marbre la productrice américaine Sharon Stone. En effet, très remontée, cette dernière s’est saisie de son clavier pour faire une décharge émotionnelle très bruyante sur les réseaux sociaux.

Dans sa vidéo, la comédienne avait d’abord informé sa communauté que sa sœur et son beau-frère ont été testés positifs au Covid-19. Puis, elle avait précisé que sa grand-mère et sa marraine ont succombé à cause de la même maladie.

Tout ça, déclarait-elle, « C’est à cause de l’un de vous qui ne portait pas de masque ! », et jusqu’à ce jour, poursuivait-elle, « Ma sœur et son mari sont en train de se battre pour survivre et ma sœur ne va pas bien ».

Le bouleversant message de Laeticia Hallyday.


Très compatissante vis-à-vis de la triste réalité à laquelle vit son amie, Laeticia Hallyday avait donc partagé dans sa story Instagram sa vidéo. Et comme pour sensibiliser à son tour ses milliers d’abonnés, la veuve du Taulier avait écrit en gros caractère : « LAETICIA HALLYDAY APPORTE SON SOUTIEN À SHARON STONE ! »

Par ailleurs, en bas de la vidéo de Sharon Stone, Laeticia Hallyday avait mis comme une sorte de légende son impression du moment : « C’est déchirant ».