La saison 15 du célèbre programme de M6, « L’amour est dans le pré » promet d’être « plus feuilletonnant et moins formaté » par rapport aux éditions précédentes. En outre, les téléspectateurs se délecteront certainement car Karine Le Marchand, en authentique Docteur love, va même intervenir durant des speed-datings.

En effet, ce changement sera perceptible dès l’entame du premier épisode. Pour cette fois-ci, ce dernier débutera effectivement avec les speed-datings, et non plus par la classique ouverture des courriers.
Par ailleurs, toujours dans le même épisode, Karine Le Marchand, armée d’un écran pour lui servir des yeux et des oreilles, se retrouvera dans les proximités pour épier les faits et gestes des prétendantes et prétendants avec des commentaires à l’appui.

Les grosses surprises qui s’annoncent.


Le mardi 18 août dernier, Déborah Huet expliquait durant sa conférence de presse virtuelle que la principale raison de ce changement c’est que dans les saisons précédentes, « Karine faisait toujours Docteur Love [mais] dans l’ombre. On ne le voyait pas suffisamment ». Et tout cela, poursuivait-elle, « n’ont rien à voir avec les événements du Covid-19 ». Toutes les décisions, terminait-elle, ont été prises « bien en amont ».

De son côté, l’animatrice elle-même, Karine Le Marchand, rajoutait que l’« idée est née d’une lassitude qu’on pouvait avoir. » Dans tous les anciens tournages, reprenait-elle, « il y avait toujours des agriculteurs qui, quand ils avaient fini de lire leurs courriers, venaient mettre leur grain de sel, déconcentraient les autres. »

Après constat et vérification, Karine Le Marchand estimait que « Les personnalités fortes influençaient les personnalités influençables alors qu’il s’agit de l’amour de leur vie. » Cependant, poursuivait l’animatrice dans le schéma de son raisonnement, « s’ils avaient eu tout le temps qu’ils voulaient et sans avoir aucune influence quelconque, peut-être qu’ils auraient choisi d’autres personnes sur d’autres critères. »

Au final, reconnaissait-elle, « ça fait des séquences moins drôles, moins émouvantes, qui ne prennent pas beaucoup de place dans le montage, mais… les participants auront choisi de rencontrer qui ils avaient envie. » Et dans ce cas de figure, on ne peut que lui donner raison car le choix personnel et personnalisé, c’est le fondement même de l’amour « moderne ».

Bref, cette nouvelle saison qui sera diffusée prochainement est plein d’autres rebondissements comme les tournages des speed-datings dans un restaurant à l’atmosphère champêtre de Neuilly-sur-Seine; Karine Le Marchand qui va rencontrer les candidats tout au début de l’émission et surtout cette possibilité donnée à chacun d’entre eux de commenter, comme l’avait expliqué la présentatrice elle-même, « le ton de ma voix, ma tenue, comment je suis ».

Par ailleurs, l’animatrice aura le feu vert de livrer ses impressions pour le compte des deux célibataires par exemple à propos des circonstances de leur rencontres, des profils qui s’annoncent plus intéressants que d‘autres, etc.