Depuis qu’il est tout petit, le prince Charles d’Angleterre se prépare pour son accession au trône. Plus ce temps approche, plus le futur roi d’Angleterre sait qu’il va devoir abandonner certaines choses qui lui tiennent particulièrement à cœur. C’est le cas pour son domaine agricole de « Duchy Originals ».

Duchy Originals : le bail de vingt ans non renouvelés

La Reine Elizabeth vient de souffler ses 94 bougies. Face à cela, son fils aîné de 71 ans sait que ce n’est plus qu’une question de temps qui serait en jeu avant son couronnement. Même si la souveraine a une santé de fer, son fils aîné met quand même ses affaires en ordre pour ce jour tant attendu. Selon « Sun », le prince n’aurait pas renouvelé le bail, d’une durée de vingt ans, quant à son domaine agricole. Le fameux « Duchy Originals » qui se trouve dans les Costwolds. Cette prise de décision demeure toutefois prise au gré du hasard.

Le prince Charles a initié et supervisé de nouvelles techniques agricoles dans sa ferme depuis les 35 dernières années. C’est une activité qu’il sait être incompatible avec ses futures obligations de roi. D’après les informations du journal britannique, il aurait pris une décision : transformer Sandringham en une ferme de moutons biologique. La plus grande de tout le Royaume-Uni. Cette initiative n’a rien d’une extravagance. Bien au contraire, c’est avec peine qu’il quittera « Home Farm », mais il continuera de cultiver d’une façon biologique à Sandringham.

Un engagement pour la culture bio

Le père des princes Harry et Williams est depuis très longtemps un partisan de l’agriculture biologique. C’est un même un pionnier dans ce domaine. Depuis 1986, malgré les critiques et les moqueries, il avait transformé le domaine d’High Grove pour une agriculture biologique. Il a même créé sa marque : « Waitrose Duchy Originals ».