Pour un retour, on peut dire que ça a été tumultueux pour Cyril Lignac ! Ce dernier s’est, en effet, attiré les foudres des internautes, ce lundi 24 août, avec sa salade niçoise.

Bien que les téléspectateurs ont attendu avec impatience à ce que ce jour vienne enfin ! Le come-back de « Tous en cuisine » n’a pas eu l’effet escompté ! Pour un premier jour, on peut dire que Cyril Lignac a manqué le coche !

Une émission qui cartonne !


Rappelez-vous, la première émission de Tous en cuisine a été diffusée le quatrième jour du confinement. C’était à l’époque, le rendez-vous à succès de M6. L’émission culinaire a fédéré plus de 1.301.000 fidèles soit 6,2 % du cible commercial rien qu’à la première diffusion.

Jusqu’à atteindre ultérieurement 2,5 millions d’inconditionnels. Une audience qui a toujours été maintenue jusqu’au clap de fin du programme au mois de juin dernier.

La fameuse salade niçoise !


Comme d’ordinaire, les téléspectateurs ont la liste des ingrédients dès la semaine d’avant la prochaine diffusion. Pour ouvrir le bal, Cyril Lignac a choisi de concocter une salade niçoise. Cette dernière qui, malheureusement, a tourné au fiasco. Raison : elle ne plaisait pas aux Niçois et certains puristes.

Ce vendredi 21 août, l’on peut lire dans les colonnes du Parisien que les internautes avaient exigé à ce que le chef étoilé revoit sa recette de salade niçoise parce que tout simplement sa salade n’a rien d’un authentique salade niçoise ! “La liste des dix-sept ingrédients […] a fait bondir les gardiens du temple de la recette originale”.

« Terrorisme culinaire ».


Beaucoup des internautes ont été scandalisés de voir des haricots verts, des pommes de terre ou encore d’un crumble de parmesan figurant dans la liste d’ingrédients publiée à l’avance.

« Cette salade revisitée n’ayant donc plus rien de Niçoise selon eux, certains n’ont pas hésité à carrément parler de ‘terrorisme culinaire’ […] La chaîne M6 nous a annoncé vendredi qu’elle proposait désormais une nouvelle liste d’ingrédients aux téléspectateurs, plus conforme aux standards historiques. Sans pommes de terre, haricots… De quoi faire redescendre la température de cuisson des esprits échauffés sur le web.”