Finding Freedom, « Harry et Meghan, libres », fait part de nombreuses révélations sur comment la famille royale britannique fonctionne. Plus précisément, cette biographie relate la récente séparation entre le camp de William et Kate et celui de Meghan et Harry.

L’abandon, de Meghan Markle et du prince Harry, de la monarchie anglaise

En vente dans les librairies, depuis quelques jours, « Finding Freedom » ou « Harry et Meghan, libres », dans sa version française, dévoile la face cachée du retrait du duc et de la duchesse du Sussex de la famille royale. Selon les auteurs Omid Scobie et Carolyn Durand, le clash remonterait à plusieurs mois. Selon l’ouvrage, la séparation entre les deux maisons durait déjà depuis le mariage de Meghan et Harry en mai 2018. Une nouvelle organisation est demandée par le prince Charles.

La famille royale partage une même source de revenus. Les deux maisons vont donc prendre leurs indépendances les uns des autres. Si Meghan et Harry n’ont pas les mêmes avantages que leurs ainés, ils ont quand même pu embaucher leur chargée en communication, Sarah Latham. Celle qui a travaillé avec Hillary Clinton.

Cependant, qui dit séparation des maisons, dit séparation des équipes. Même si les deux foyers auraient pu collaborer ensemble à nouveau, les Cambridge voulaient une séparation « claire et nette ».

Les « Fab Four » se séparent

Meghan Markle et Kate Middleton ont toujours eu du mal à s’entendre. Elles ont entretenu une relation distante. Même avec cette rupture, le « Fab Four » n’est pas complètement dissolu. En effet, nos quatre fantastiques devront encore collaborer sur un tout dernier projet avant de se dire adieu. C’est un service téléphonique qu’ils ont baptisé « shout ». Un service conçu pour les personnes avec des troubles mentaux. Après cela, les couples n’entreprendront plus rien ensemble. Ils vont mener leurs projets caritatifs chacun de leurs côtés.